Plantes grasses

Monadenium guentheri


Generalitа


genre qui comprend une cinquantaine d'espèces de plantes succulentes originaires d'Afrique. Les différentes espèces ont souvent des caractéristiques très différentes, en fait il existe des espèces à tiges succulentes, à feuilles charnues, comme M. guentherii ou M. ritchiei, et d'autres espèces ayant la forme d'arbustes ou de petits arbres, avec une grande caudice ligneuse, comme M magnificum et M. invenustum, et les feuilles ne sont pas succulentes. En général, les feuilles sont caduques, ovales, plus ou moins allongées; en été, elles produisent des inflorescences particulières en forme de fer à cheval, appelées ciazi, constituées d'une coquille qui contient les fleurs mâles et femelles; les inflorescences sont généralement blanches, crème ou verdâtres, bien qu'il y ait des couleurs très voyantes, comme chez M. coccineum, qui a des inflorescences rouges intenses. Les plantes à tige succulentes ne dépassent généralement pas 30 à 40 cm de hauteur, celles à caudex peuvent atteindre quelques mètres de hauteur, bien qu'en général Monadenium ils ont une croissance très lente.


Exposition




placez ces plantes dans une position semi-ombragée, une exposition peut-être brillante et excessive au soleil provoque une coloration rougeâtre des feuilles et des tiges, un excès d'ombre provoque plutôt une couleur sombre. la Monadenium ils ont peur du froid, donc en hiver ils doivent être gardés à l'intérieur ou dans une serre tempérée.

Arrosage


dans la nature, ces caudiciformes se développent dans les zones arides, avec peu de précipitations, ils tolèrent donc très bien la sécheresse, arrosant uniquement lorsque le sol est bien sec; dans les mois froids la plante passe en repos végétatif, il est donc conseillé de suspendre totalement les arrosages d'octobre à mars. Pendant la période végétative, il est conseillé de fournir un engrais spécifique pour les plantes succulentes tous les 15-20 jours, mélangé à l'eau d'ananffia.

Monadenium guentheri: Autres conseils


Sol: cultiver dans un sol sablonneux, très bien drainé, composé de tourbe, de sable de rivière et de pierre ponce ou de perlite. Les plantes poussent très lentement dans la partie aérienne, mais produisent de grosses racines rhizomateuses, il est donc bon de les rempoter tous les 2-3 ans, pour permettre un développement équilibré du système racinaire.
Motliplication: se produit par graines ou par boutures.
Ravageurs et maladies: le monadénium ne craint généralement pas l'attaque des parasites, mais un arrosage excessif, surtout en hiver, favorise l'apparition de la pourriture des racines.

Vidéo: LINDO MONADENIUM GUENTHERI (Septembre 2020).